Présentation

La Section Normale des Etudes Juives (SNEJ)

logo snej

 

La Section Normale des Etudes Juives (Le SNEJ)

Le SNEJ (Section normale des études juives) est le programme de l'Alliance israélite universelle portant l’ambition d'assurer une formation juive de qualité, ouverte et exigeante à des étudiants diplômés de l'enseignement supérieur ou à de jeunes actifs. Par un programme qui aborde toutes les facettes du judaïsme, il s’agit de nourrir un intérêt pour l'étude juive et de susciter un engagement dans la société.En conservant l’intention initiale d’offrir - dans l’Esprit de l’Alliance (et de l’article 2 des Statuts de 2005) - à des jeunes gens une formation qui ait pour objet non la fabrique d’une judéité « idéologique », mais la transmission d’une « érudition spirituelle » qui éveille et nourrit l’âme juive.

La Section normale des études juives est ouverte à des jeunes professionnels et à des étudiants de 18 à 30 ans, qui témoignent d'un réel intérêt pour le Judaïsme et pour sa perpétuation, et se sentent concernés par les grands débats du monde juif.

Créé en 1981 à l’initiative du président Jules Braunschvig, le SNEJ est un programme de l’Alliance israélite universelle, inscrit dans le Projet Alliance actualisé en 2010 par le président Marc Eisenberg et les instances de l’AIU. Les enseignements ainsi qu’un soutien aux programmes d’activités de groupe sont dispensés avec le soutien de philanthropes et de partenaires de l’AIU. Les étudiants remplissant les conditions d’admission s’engagent à suivre la totalité du programme avec assiduité.

Directeur général de l’AIU
Jo Toledano

Direction académique
Armand Abécassis, directeur des études juives
Gérard Rabinovitch, directeur des enseignements universitaires

Responsable du programme
Thibaut Duchêne

 

Humanités juives.

Les « Humanités juives » signifient la construction de l’Homme juif, et désignent les enseignements qui ensemble forment le champ biblique et juif dans lequel chaque Juif circule et fait sa moisson, selon ses compétences et options personnelles.

« Humanités juives » se démarquent de l’acception classique des Humanités dites gréco-latines et se construit sur le modèle des Humanities de l’université anglo-saxonne. Elles comprennent un champ de disciplines spécifiques : la Philosophie, l’Histoire, la Langue et la philologie, la littérature et la poésie, les arts, auxquelles s’ajoute l’herméneutique spécifique au judaïsme dans la confrontation avec les textes fondateurs et rabbiniques.

Le programme aborde en extension, les paradigmes des Humanités juives aux questions qui viennent sur l’agenda collectif de la Cité commune (médias, démocratie, éthique des sciences, géopolitiques, droits civils, économie).

 

La Section normale des études juives est un programme sur deux ans, qui comprend trois systèmes de formation :Snej

-    des cours réguliers (6h par semaine sur 20 semaines par an) soit 40 semaines sur deux années (soit 240 heures).

-    des étapes de journées en continu (Dites « Shabbat Plein ») du vendredi soir au dimanche milieu d’après midi (2 par année, soit 4 dans le cursus).

-    une « Université d’été » qui permet de proposer un diplôme consistant de validation des connaissances acquises (Une quinzaine de jours en campus universitaire en France ou si possible en Israël).

Thématiques

Les cours et les conférences abordent des aspects très différents du judaïsme et font intervenir des enseignants ayant eux-mêmes des approches variées. Les enseignements s’articulent sur trois axes : 

1.        Les fondamentaux

      Bible et Midrash : étude sur textes et méthodes d’exégèse traditionnelle
Enseignants:
Armand Abécassis, philosophe et écrivain
Muriel Toledano,
psychologue et enseignante au Beth Hamidrach

      Talmud : Introduction à la littérature rabbinique et à l'élaboration de la loi


    Philosophie et pensée juive :
 Il s’agit d’un parcours d’introduction de Philon
d’Alexandrie à Lévinas. En passant par Maïmonide, Gersonide,  Nahmanide, le Maharal de Prague, H. de Volozine, M. Mendelssohn, E. Benamozegh, H. Cohen, F. Rosenzweig, W. Benjamin, M. Buber, S. Freud, le Rav Kook, T. Adorno, M . Horkheimer, L. Strauss, E. Bloch, H. Jonas, G. Anders, etc. 

Enseignant:
Dan Arbib,
professeur agrégé  et docteur en philosophie

     Histoire du monde juif : du judaïsme antique (ses grandes périodes mais aussi l’évocation de ses courants variés et schismes), l’histoire des diasporas (constitution des mondes séfarades et ashkénazes, miettes indiennes, chinoises, éthiopiennes, d’Oural), l’histoire des Juifs en France (de l’époque romaine à la cinquième république), l’histoire de l’Alliance et des sionismes, à l’évocation d’autres mouvements politiques et culturels juifs (le Bund par exemple, etc.).

Enseignants:
Philippe Boukara,
coordinateur de la formation Mémorial de la Shoah et enseignant à l'IEP de Paris
Denis Charbit, maître de conférences au département de sociologie, sciences politiques et communication à l'Université Ouverte d'Israël
Pierre Savy, maître de conférences en histoire du Moyen Âge

 2.        Arts et Littératures

     Littératures : Depuis les poèmes bibliques, Livre de Job, les Psaumes, Kohelet, les poésies médiévales, jusqu’aux œuvres des littératures modernes et contemporaines en diaspora et en Israël (Claude Vigée, Yehuda Amihaï, Paul Celan, ....).

Enseignants :
Philippe Zard, 
professeur de littérature moderne à Paris X; Emmanuel Moses écrivain, essayiste ; Daniella Pinkstein, philologue, écrivain.

    Arts: Arts graphiques : depuis le Temple, le style des synagogues, l’art synagogal, jusqu’à Chagall, Rothko, etc. Arts musicaux, depuis les cantillations antiques, chants de synagogues, compositeurs symphoniques (de F. Mendelssohn à Steve Reich, en passant par A. Schönberg) musiques populaires (klezmer, rebetiko, « arabo andalouse », etc.) jusqu’au jazz contemporain. Arts de scènes : théâtre, chorégraphie, cinéma.

Enseignants:
     
Samuel Blumenfeld, 
journaliste cinéma au Monde
Hervé Roten, 
Directeur de l'institut européen des Musiques Juives
Nathalie Hazan, conservatrice au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme

 

3.         Actualités et Mondes Contemporains

     Philosophie politique, éthique, psychanalyse,
Enseignant : Gérard Rabinovitch : philosophe, sociologue, et directeur de l’Institut européen Emmanuel Lévinas.

     Communication et Media 

Enseignant : Daniel Dayan, 
anthropologue, sociologue, professeur à l’IEP de Paris.

     Démocraties et systèmes politiques contemporains 

Enseignant:
Paul Zawadzki, 
maître de conférences à Paris I, et chercheur associé au CNRS.

     Enjeux éthiques de la Science 

Enseignante :
Monette Vaquin, 
Psychanalyste, membre de la Commission d'éthique biomédicales du Consistoire israélite de Paris
 

 

 Mémoire de fin d'études 

Durant la deuxième année d'étude, chaque étudiant doit faire un travail de recherche qui donne lieu à la rédaction d'un mémoire ou à une création artistique, littéraire, ou audiovisuelle.
Le thème de ce travail de recherche est choisi par l'étudiant avec l'accord des responsables du SNEJ. L'évolution du travail est suivie par un "tuteur" choisi par l'étudiant. Le mémoire de recherche fait l'objet d'une soutenance à la fin de la deuxième année, qui conditionne l'obtention du diplôme de fin d'études.

À titre indicatif, voici quelques thèmes de recherche présentés les années précédentes :

  • Le judaïsme et la pédagogie : "Éduque ton enfant selon son chemin".
  • La liturgie juive traditionnelle
  • Du chant féminin au féminin dans le chant
  • "N'humilie pas l'étranger, car toi aussi tu as été étranger en terre d'Egypte, ni l'opprimé, ni la veuve, ni l'orphelin" : étude d'un verset biblique
  • L'apport de la tradition juive à la réflexion bioéthique
  • Yeshayahou Leibowitz : de la pensée religieuse à la pensée politique

 

Des cours et une vie de groupe

Le SNEJ, c’est d’abord une vie de groupe d’études mais aussi de partage à travers un large programme d’activités initiées et conduites par et avec les participants, telles que :

Shabbath plein

Au Centre Edmond J. Safra, autour des cours d’Armand Abécassis et de la communauté des jeunes, les « Shabbaths pleins » sont organisés avec hébergement et cours dispensés toute la journée. L’implication des élèves du SNEJ dans la communauté de l’ENIO s’inscrit dans la transmission de valeurs chères à l’Alliance de ses anciens élèves à ses nouveaux élèves.

Fêtes et commémorationsSnej1

La célébration des fêtes est l’occasion d’inscrire le temps de l’étude du SNEJ dans le calendrier juif. Dînerau Centre Edmond J. Safra organisé pour Pourim, « Shabbat plein » à l’occasion de Hannouka et de Pessah.

Pour Yom Hashoah, Philippe Boukara accueille les élèves au Mémorial de la Shoah pour une visite de l’exposition permanente, permettant d’illustrer et d’approfondir les cours dispensés sur le sujet, et de rendre un hommage commun aux victimes de la Shoah devant le Mur des Noms.

Sorties culturelles

Des sorties en groupe, au théâtre, au concert, au cinéma, au musée, sont proposées en cours d’année, en lien avec les thématiques des enseignements dispensés.

Visites

Musée d’Art et d’histoire du judaïsme. Accompagnés de Nathalie Hazan, les étudiants du SNEJ bénéficient d’une visite commentée de la collection permanente, dans le cadre des cours sur les arts juifs. 

Découverte et liens avec les communautés juives de France et d’Europe et avec Israël

Le SNEJ ambitionne de former une jeunesse capable de prendre ses responsabilités dans le monde qui vient. C’est pourquoi une attention toute particulière est donnée aux contacts et voyages de découverte et de construction de liens avec les communautés juives de France et d’Europe et avec Israël, s’imprégner de leurs ressources et partager les questionnements.

Les étudiants du SNEJ se sont déjà rendus à Strasbourg, Troyes, Stockholm, Anvers, Prague, Casablanca, Israël…

 

Admission au SNEJ

Le recrutement des années précédentes a permis la constitution d'un groupe homogène mais réunissant toutefois des jeunes venant d'hSnej2orizons différents et ayant des approches différenciées du judaïsme : toutes obédiences : libéraux, traditionalistes, orthodoxes, ou sans appartenance ; animateurs aux éclaireuses éclaireurs israélites de France ; secrétaires nationaux élus de l'Union des étudiants juifs de France ; bénévoles dans des organisations non gouvernementales, soucieux de puiser dans le judaïsme des principes inspirant une action éthique, et jeunes cherchant les ressources spirituelles, éthiques, intellectuelles, culturelles, du judaïsme.

Chacun d'entre eux s'engage à poursuivre la tradition d'étude et de transmission du judaïsme, à œuvrer pour le développement de sa communauté et à s'atteler, le jour venu, soit comme professionnel soit comme bénévole, à son animation.

Chaque promotion comprend des étudiants de première année et des étudiants de seconde année.

 

Information et admission au programme : snej@aiu.org

M. Duchêne, Responsable du programme

CV, lettre de motivation, photo et chèque de 100€ à l’ordre de AIU-SNEJ, à faire parvenir à :

La commission d’admission du SNEJ/AIU
45, rue La Bruyère 75009 Paris

Secrétariat

Anne Morgensztern Tél : 0153328017 Assistante Pôle enseignement. Alliance israélite universelle

 

 


Inscription Newsletter

Receive
AUGUST 2017
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Ouverture d’une classe de 6e

classe 6

Alliance Info

Les dernières nouvelles de l'Alliance

Alliance Info
Mars 2014